Ptitesgrainesdebonheur

Chronique d’un Parent (Presque) Parfait : le bilan du confinement avec ses enfants

Je suis un Parent (Presque) Parfait.

Maman de deux fillettes, je fais de mon mieux chaque jour

pour survivre auprès d’elles sereinement.

 

Pendant plusieurs semaines, toute la France a vécu en confinement. Situation inédite. On espérait tous que cela durerait une quinzaine de jours mais cela s’est prolongé…

On a enfin le droit de sortir ! Youpi !!! Les enfants à l’école et moi au travail. Une vraie bouffée d’air frais.

Je vais vous présenter mon quotidien lors du confinement, où la réalité ne colle pas toujours aux bonnes résolutions du départ.

—————-

 

LE RÉVEIL

dans l’idée : On met le réveil à sonner à 8h car c’est important de garder un rythme régulier. On a bien entendu que l’on n’était pas en vacances. Alors on ne va pas se laisser aller.

en réalité : Oui, le réveil sonne mais je le désactive aussitôt pour me rendormir. J’ai trop de mal à émerger de mes 10h de sommeil !

conclusion : En cette période spéciale, c’est important aussi de se reposer pour se ressourcer. Si on ne le fait pas là, alors quand ??? Alors no culpabilité, dormons si nous le souhaitons.

 

TÉLÉTRAVAIL

dans l’idée : Le télétravail c’est l’avenir des professions. Quel bonheur de pouvoir allier vie professionnelle et vie familiale. Travailler de chez soi, aux heures que l’on veut, dans la tenue que l’on veut, dans la pièce que l’on veut.

en réalité : Le risque est de traîner en pyjama toute la journée en priant qu’il n’y ait pas de réunion de dernière minute de prévue. Les miettes jonchent le clavier d’ordinateur. Les heures s’enchaînent et on n’arrive pas toujours à décrocher du travail.

Euhhh pour les chauffeurs routiers ça marche aussi ?

conclusion : Mon mari a testé le travail devant la télé mais cela n’a pas été pris en compte !

 

LES APÉROS

dans l’idée : Allez, on se fait un p’tit apéro ce soir ? On est vendredi !

en réalité : Tu en prends un aussi ce midi ? Après un mois de confinement, l’apéro deux fois par jour c’est beaucoup non ?!

Quand la maîtresse demande à mon neveu de raconter son confinement…

Réponse de Matys, 9 ans : « j’ai pris l’apéro tous les soirs … »

CQFD

conclusion : Bien sûr, c’est important d’avoir des p’tits plaisir gustatifs si on en a l’envie mais attention aux addictions !

 

LES REPAS

dans l’idée : Je suis à la maison, je vais donc pouvoir cuisiner des bon p’tits plats équilibrés pour toute la famille. Vive les légumes de printemps qui arrivent, à bas les goûters industriels.

en réalité : Nous avons en effet beaucoup cuisiné – 4 repas par jour pour 4 personnes pendant 8 semaines. (tiens, ça peut être une idée de maths pour les CE2 !). On en a passé du temps dans la cuisine ! Au menu : jambon-pâtes, barbecues, pop corn, mousse chocolat, gâteaux, crêpes, cookies… et j’en passe.

conclusion : Bien sûr, c’est important d’avoir des p’tits plaisir gustatifs si on en a l’envie mais attention aux addictions ! (euh, cette phrase me rappelle quelque chose!)

 

L’ÉCOLE A LA MAISON

dans l’idée : Quel bon moment d’échanges de savoirs je vais avoir avec mes enfants. Il ne doit pas être bien difficile ce métier : enseigner à des enfants passionnés.

en réalité : Après avoir jonglé entre tous ces sites – educartable, classe numérique, matheros, monécole, CNED, mamèrelaprof et tant d’autres que vous avez dû apprivoiser. Il faut maintenant télécharger, imprimer. Bon allez, les enfants, il est 17h, on fait une fiche ? Deuxième épreuve, on fait les malins mais quand il s’agit des tables de multiplication (le 8×7, hein?!), des compléments circonstanciels/compléments d’objet second, des dates du règne de François Ier …, on ne rigole plus. Il y a même parfois de quoi faire des cauchemars.

conclusion : On lâche la pression, tous les enfants seront dans la même situation en Septembre prochain. Et on chouchoute, on bichonne, on chérit les instituteurs désormais.

 

PRENDRE DES NOUVELLES

dans l’idée : On se dit « Chouette, ça va être sympa de s’appeler, ça fait si longtemps, j’ai enfin du temps pour prendre des nouvelles de tous mes amis. » Vive les apéros virtuels.

en réalité : On passe son temps à installer des applications pour enfin avoir la communication en visio. On se donne des rendez-vous visuels à plusieurs et on attend un quart d’heure que tout le monde se connecte. Quand y’a l’image y’a pas le son et inversement ! Du coup, en voilà du temps passé sur l’ordinateur, le téléphone. Facebook, Skype, Zoom, Teams n’ont plus de secret pour vous désormais.

conclusion : On peut vite être en pleine addiction face à ces écrans (encore et toujours des risques à être dans l’excès!).

 

RYTHME QUOTIDIEN

dans l’idée : J’imaginais que pendant ces huit semaines, j’allais enfin avoir du temps pour moi. Je n’aurai plus de contraintes, j’ai même envie de m’ennuyer, m’asseoir une heure pour lire au soleil par exemple.

Chez nous, le dimanche, c’est « CONFINAPÉ » !

Pour les enfants aussi, ça va être bien ce changement de rythme. Il paraît que c’est bon pour eux de s’ennuyer, que cela développe leur créativité.

en réalité : J’entends « Mamaaaaan ? » cent fois par jour, je ne peux m’asseoir qu’aux toilettes et encore, pas longtemps hein ?! Les enfants se chamaillent, ne veulent pas toujours faire leurs devoirs scolaires, refusent de s’habiller. Tout le quotidien prend un temps fou.

conclusion : Pour moi : « Elle reprend quaaaaaand l’écooooooooole ??? ».

Les enfants, quand ils ont eu fini de dire « Je sais pas quoi faire » en se lamentant, ont en effet beaucoup développé leur imagination. Ça marche vraiment ! Ils font des appels aux pompiers en jouant avec le téléphone, ils déplantent les pieds de tomate en voulant jardiner…

 

Ma fille de 6 ans veut que l’on joue à « Microbe touche ».

Je lui demande comment on fait ???

« Ben, moi, j’ai le coronavirus et je te cours après pour te toucher.

Si je te touche, tu as le virus et tu me cours après. »

Une nouvelle version du loup classique ! LOL

 

—————-

 

Je me rends compte que tout parent a dû lâcher du lest sur ses grands principes afin de vivre eu mieux cette période spéciale.

En bref, ce confinement a sûrement été une opportunité pour chacun de redéfinir ses priorités avec un maître-mot « S’ADAPTER ».

 

Et chez vous, c’était comment le confinement avec vos enfants ?

 

Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existants n’est pas fortuite. Ces situations ne sont pas fictives. Rassurez-vous, cela ne se passe pas que chez vous…

 
 
 

2 thoughts on “Chronique d’un Parent (Presque) Parfait : le bilan du confinement avec ses enfants

  1. Chapron dit :

    C’est tout a fait ça juste une différence pour nous mon mari a continué a bosser en horaire décalé pour faciliter le rythme mais ce « maman « que l’on a tant attendu qu’il nous dise bébé est quelque fois fatiguant à entendre
    A bientôt

  2. Saffré dit :

    Et bien voilà, le vrai du vrai!!!! Fini de faire semblant, ça c’est LE quotidien….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *